Les trous noirs...

Nous comprenons alors que la vitesse de libération, partie d'un calcul mixant énergie mécanique et échappement de la gravité de l'astre, permet de retrouver le concept primaire d'un trou noir: il absorbe tout.

Cette vision du trou noir peut être controversée par un élément important dans l'histoire : la relativité générale d'Einstein.

Un exemple de contradiction pour le cas de la vitesse de libération :

Pour arriver à ce modèle du trou noir, on fait la conjecture que l'énergie cinétique ne pourra jamais atteindre l'énergie potentielle (le calcul se fait simplement en mettant les valeurs aux constantes et en faisant une équation). Mais il y a ici une contradiction. Dans le cas relativiste (Théorie du physicien Albert Einstein), on dit que si la vitesse de l'objet atteint la vitesse de la lumière, alors on arrive à \({E_c}\) qui tend vers \({+{\infty}}\) . Donc si on fait l'hypothèse que \(v_l=c=3,00*10^{8}m.s^{-1}\), on aura aussi \({E_p}\) qui tendra vers \({+{\infty}}\), ce qui serait contradictoire à nos conclusions précédentes...

relativite

La relativité générale : une nouvelle approche de la gravitation ?